Le prélèvement à la source, c’est pour 2019


A compter de l’année prochaine, si vous êtes retraité et imposable, votre impôt sur le revenu sera directement prélevé sur vos pensions de retraite.

Pour la dernière fois en 2018, les contribuables paieront de manière différée leurs impôts sur le revenu. A partir du 1er janvier 2019, si vous êtes retraité et imposable, vous serez en effet automatiquement prélevé de votre impôt sur le revenu sur le montant de votre pension.

C’est l’administration fiscale qui calculera et communiquera directement à l’IRCEC le taux de prélèvement que nous devrons appliquer lors du paiement de votre retraite.

Ce taux sera calculé à partir des revenus 2017 que vous aurez déclarés au printemps 2018. Vous le connaitrez à l’issue de votre déclaration d’impôts en ligne, ces prochaines semaines, et pourrez ensuite le consulter sur votre avis d’impôt mis à disposition à l’été 2018. A n’importe quel moment de l’année, vous pourrez consulter le montant prélevé sur votre pension dans votre espace personnel sur impots.gouv.fr

Si vous n’êtes pas imposable, rien ne change pour vous : vous n’aurez aucun prélèvement sur vos pensions.

Pour toute information, renseignez-vous auprès de votre centre des Finances publiques ou sur www.prelevementalasource.gouv.fr

(Visuels publiés avec l’autorisation de la DGFiP)

 

Et si vous n’êtes pas retraité, ça se passe comment ?

  • Avec le prélèvement à la source, les artistes-auteurs déclarant leur activité en BNC ou en micro-BNC paieront leur impôt sur le revenu via des acomptes calculés par l’administration fiscale sur la base de la déclaration de revenus et prélevés mensuellement ou trimestriellement. Les acomptes mensuels seront donc désormais étalés sur douze mois et pourront être adaptés en fonction des revenus de l’année en cours.
  • Les artistes-auteurs déclarant leur activité en traitement et salaire bénéficient des mêmes modalités, à savoir un paiement par acomptes contemporains mensuels ou trimestriels calculés et prélevés automatiquement par l’administration fiscale sur la base de leur dernière déclaration de revenus. En cas de changement de situation conduisant à une variation significative de l’impôt, le site impots.gouv.fr vous permet de simuler la possibilité de modulation et d’en valider la demande auprès de l’administration fiscale.