Action sociale et secours


Indépendamment de l’aide financière pandémie, mise en place en juin 2020 (lire ici), vous pouvez solliciter un dossier d’aide sociale auprès de votre régime de retraite complémentaire.

QUI EST CONCERNE ?

Si vous êtes adhérent, actif ou retraité, de l’un des trois régimes gérés par l’IRCEC (RAAP, RACD et/ou RACL), que l’IRCEC est votre Caisse de retraite complémentaire principale et que vous justifiez d’une situation difficile (vie quotidienne, santé, catastrophe naturelle, etc.), vous avez la possibilité de déposer un dossier d’aide sociale auprès de votre régime.

Votre situation sera soumise de façon confidentielle à la Commission des Affaires sociales, composée d’administrateurs et de notre assistante de service social. Votre dossier sera examiné de façon globale (composition de votre foyer, revenus du foyer, justificatifs fournis, durée d’affiliation au régime, degré de détresse, etc.) afin d’apprécier au mieux votre situation. En fonction, une aide financière ponctuelle pourra vous être accordée, dans la limite des fonds disponibles.

Notre assistante de service social vous aidera, en amont, à constituer un dossier complet et vous accompagnera dans vos démarches.

COMMENT SOLLICITER UNE AIDE ?

Le formulaire de demande d’aide sociale est téléchargeable dans votre espace adhérent. Accompagné de toutes les pièces utiles à l’étude de votre situation, ce formulaire devra être adressé à l’attention de notre assistante de service social, par mail (actionsociale@ircec.fr) ou par courrier :

Service d’action sociale de l’IRCEC 
30 rue de la Victoire
CS 51245
75 440 Paris Cedex 09

A réception de votre dossier, notre assistante de service social vous tiendra informé des étapes de son traitement. A l’issue de la Commission des Affaires sociales et au terme des différentes étapes de validation réglementaires, la décision vous sera notifiée.

L’absence de réponse dans un délai d’un mois suivant la date de la Commission des Affaires sociales signifie le rejet implicite de votre requête. La Commission statue en fonction de l’urgence établie des demandes des auteurs et de la dotation disponible. Ses décisions sont souveraines et ne sont pas susceptibles de recours.

Cet article est issu du Guide de la retraite 2021