Qui cotise au RACD ?


Le RACD est le régime de retraite complémentaire de tous les auteurs et compositeurs dramatiques, du cinéma, de l’audiovisuel et du spectacle vivant.

La cotisation au RACD est retenue à la source :

  • par la SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques) sur les droits qu’elle repartit ;
  • par les producteurs de fiction pour les droits issus de contrats directs entre producteurs et auteurs.

La cotisation au RACD s’ajoute à celle due au RAAP qui fait elle même l’objet d’une retenue à la source.


Pour l’audiovisuel

Type d’œuvres générant le versement de droits d’auteur : film de cinéma, court, moyen, long métrage, fiction télévision, série TV, feuilleton, œuvre d’animation, fiction radiophonique, etc.

Fonctions concernées : Scénariste, auteur  de la bible littéraire, auteur de synopsis, auteur d’œuvre préexistante, dialoguiste, adaptateur, auteur graphique, créateur du personnage, chorégraphe, marionnettiste, réalisateur, etc.

Pour le spectacle vivant 

Répertoires concernés : théâtre, opéra, opérette, comédie musicale, chorégraphie, mise en scène, cirque, sketch, spectacle de rue, mime, marionnette, sons et lumières, cabaret, spectacle d’humour, one man show, music-hall, etc.

Fonctions concernées : auteur du texte, compositeur dramatique, chorégraphe, adaptateur de texte, adaptateur de musique, adaptateur de chorégraphie, traducteur d’œuvres théâtrales et littéraires pour lesquelles les droits d’adaptation sont gérés par la SACD, auteur de montage de textes, auteur du livret, adaptateur du livret, auteur de l’argument, adaptateur de l’argument, metteur en scène, etc.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le :