Anticiper sa retraite au RAAP


La retraite du RAAP ne peut être servie que si l’artiste-auteur en fait la demande auprès de l’IRCEC. L’IRCEC conseille à ses assurés d’établir leur demande de retraite environ 6 mois avant la date d’effet de leur pension.

La liquidation de la retraite du RAAP n’est pas automatique, il est nécessaire d’en faire la demande par écrit en remplissant le formulaire de demande de retraite (à obtenir via le formulaire de contact sur votre espace adhérent ou en nous envoyant un courriel : contact@ircec.fr).

Bientôt, il sera possible d’envoyer une seule demande pour toutes vos retraites sur le site www.info-retraite.fr. Mais pour quelques temps encore, une demande faite auprès d’un autre régime (le régime général des travailleurs salariés par exemple) ne vaut pas demande de pension auprès de l’un des régimes de l’IRCEC.

Attention : la pension de retraite est liquidée sur la base des cotisations réglées à la date d’ouverture du droit.

 


Être à jour de vos cotisations

La pension du RAAP est calculée en fonction du nombre de points que vous avez acquis en versant des cotisations au régime.

Ainsi les cotisations dont vous ne vous êtes pas acquitté ne sont pas un obstacle à la liquidation de votre pension de retraite du RAAP. Il est toutefois dans votre intérêt de vous en acquitter afin d’acquérir les droits correspondant et augmenter ainsi le montant de votre retraite.

En cas de liquidation de la pension de retraite en cours d’année, la cotisation de l’année en cours est due au RAAP.

Date d’effet

La retraite prend effet au 1er jour du mois civil qui suit la demande auprès de l’IRCEC, sous réserve que vous remplissiez les conditions d’ouverture de droit.

Formalités à accomplir

Pour procéder à la liquidation de votre pension de retraite, il convient de nous transmettre quelques mois avant la date d’effet choisie les éléments suivants :

 

  • le formulaire de demande de retraite, que vous pouvez télécharger via votre espace adhérent. Il peut également vous être adressé après l’envoi d’une demande écrite effectuée auprès de l’IRCEC (courrier postal : IRCEC/Prestations 30 rue de la Victoire, CS 51245, 75440 Paris Cedex 09 ou courriel : contact@ircec.fr) ; Cette demande permet de fixer la date d’ouverture du droit à retraite. Aussi, afin de ne pas perdre un ou plusieurs mois de retraite, elle doit être adressée aux services de l’IRCEC même si vous n’êtes pas en possession de l’intégralité de documents constitutifs de votre dossier. Pour toute question, n’hésitez pas à joindre nos conseillers sur la ligne dédiée « prestations » au 01.80.50.18.88.
  • la copie de votre pièce d’identité
  • un relevé d’identité bancaire à votre nom
  • la copie de la notification de retraite du régime général (elle pourra toutefois nous être communiquée plus tard, à réception)
  • les copies de vos 2 derniers avis d’imposition
  • la copie du livret de famille, si vous avez élevé au moins 3 enfants


Cumul emploi- retraite

Le versement de la retraite n’est pas subordonné à la cessation de votre activité.
Lorsqu’il désirera faire valoir ses droits à la retraite, l’artiste-auteur pourra néanmoins continuer à exercer son activité et à être rémunéré, notamment en droits d’auteur.

La cotisation du RAAP ne sera plus exigée à compter du 1er janvier de l’année suivant la liquidation de la retraite au RAAP.
Elle cessera dans tous les cas dès le 1er janvier de l’année du 65e ou 67e anniversaire en fonction de votre génération de naissance.

Attention : tout retraité qui bénéficie d’une retraite de base de Sécurité sociale depuis le 1er janvier 2015 et qui exerce une activité reste redevable de toutes les cotisations obligatoires. Toutefois, ces cotisations ne peuvent pas ouvrir de droits à la retraite.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le :